Skip to main content
home-page

Actualités

actua

Bilan des sessions « sauvages » participatives de l'automne 2023

30-01-2024

Deux sessions “sauvages”  inspirantes ont eu lieu à Tervuren et à Hoeilaart. Les participants ont reçu un large éventail d'informations et se sont inspirés mutuellement de leurs expériences personnelles. En plus d'être une source d'inspiration pour les participants, les sessions sauvages ont fourni aux partenaires du projet Horizon+ des informations précieuses pour les projets futurs. Lieux publics La soirée a débuté par une solide séance d'information, notamment sur les initiatives politiques qui contribueront à accroître le nombre d'arbres et la présence de la nature dans les espaces publics. Le travail et les plans du projet Horizon+ peuvent être consultés sur le site https://unpeuplussauvage.be/. Ensuite, les participants se sont mis au travail autour des espaces publics nominés. Les communes d'Overijse, de Tervuren, de Rhode Saint-Genèse et de Hoeilaart ont reçu de précieuses suggestions sur les endroits et la manière dont les espaces publics de leur commune peuvent être réaménagés afin de laisser plus de place à l'eau, aux arbres et aux plantations biodiversifiées. Celles-ci permettent de rafraîchir et de créer des espaces de rencontre agréables. Les communes prépareront de petits projets de réaménagement au cours des prochains mois. Votre propre espace sauvage Les participants ont ensuite parlé des initiatives qu'ils prennent pour aménager leur jardin de manière écologique. Ils ont également pu visiter trois stands d'information. À la table d’eau, ils ont contribué à empêcher l'inondation d'un village fictif. La déminéralisation, l'infiltration et la plantation d'arbres se sont révélées être des mesures très effectives. Les "Garden Rangers" ont partagé avec enthousiasme leur rôle de conseillers et ont fourni des conseils utiles. Les résultats des recherches menées dans le cadre du projet international Clearing House ont également été une source d'inspiration. Ce qui a rendu ces réunions si spéciales, c'est l'échange mutuel entre les participants. Les séances ont permis de comprendre comment les habitants s'y prennent pour rendre leurs jardins plus résistants au climat, ce qui les motive à intégrer davantage de nature dans leur cadre de vie et comment nous pouvons intéresser un plus grand nombre de personnes au jardinage durable. Lisez la suite du rapport ici !

actua

Les habitants peuvent verdir eux-mêmes leur commune

04-07-2023

Jusqu'au 31 juillet, les habitants de Hoeilaart, Overijse, Rhode-Saint-Genèse et Tervuren peuvent désigner des lieux à aménager de manière plus naturelle. Cette action s'inscrit dans le cadre de la campagne "Un peu plus sauvage" du projet stratégique Horizon+. Avec "Un peu plus sauvage", les quatre communes du Zoniënwoud, la province du Brabant flamand et l'Agence pour la nature et les forêts veulent encourager les habitants à verdir leurs jardins et à penser à plus d'arbres et de plantes dans les espaces publics. L'objectif est de créer des liens entre les zones résidentielles et la forêt de Sonian. Depuis son lancement en avril, plus de 650 personnes ont complété le test de jardinage "Un peu plus sauvage" et ont reçu des conseils sur la manière de rendre leur propre jardin un peu plus sauvage.  "La campagne passe maintenant à la vitesse supérieure et les habitants des quatre communes peuvent choisir des endroits appropriés sur le domaine public qui pourraient être un peu plus verts, qui pourraient être décorés de manière plus naturelle, où certains pavés pourraient être enlevés de toute urgence ou où un peu plus d'eau (tampon) est nécessaire", explique Ann Schevenels, adjointe à l'aménagement du territoire. Vous pouvez désigner ces endroits jusqu'au 31 juillet via https://unpeuplussauvage.be/comment-proposer À partir du mois d'août, les quatre communes et la province du Brabant flamand évalueront le contenu des spots nominés. Les spots sélectionnés feront l'objet d'un vote décisif du 15 septembre au 15 octobre. Les endroits ayant reçu le plus de votes seront réaménagés de manière plus naturelle dans la mesure du possible, en fonction du calendrier et du budget.

actua

Un peu plus sauvage prend son départ

26-04-2023

Le 26 avril, la campagne "Un peu plus sauvage" sera lancée. Cette campagne encouragera les habitants de Tervuren, Hoeilaart, Overijse et Sint-Genesius-Rode à verdir leurs jardins et à penser à plus d'arbres et de plantes dans les espaces publics de ces communes. La campagne fait partie du projet stratégique Horizon+, dans le cadre duquel la province du Brabant flamand, l'Agence pour la nature et les forêts et les quatre municipalités collaborent pour établir un lien entre les zones résidentielles et la Forêt de Soignes. L'effet de Forêt de Soignes dans votre jardin La Forêt de Soignes est un lieu où l'on peut laisser derrière soi l'agitation quotidienne. Mais c'est aussi un endroit qui rafraîchit pendant les journées chaudes et qui recueille l'eau de pluie pendant les fortes averses. En verdissant et en adoucissant, "Un peu plus sauvage" souhaite étendre l'effet de la Forêt de Soignes aux jardins des habitants des communes voisines. "Plus de verdure et une meilleure protection contre l'eau dans les jardins et le domaine public sont tout à fait conformes à notre politique d'aménagement du territoire", a déclaré Ann Schevenels, commissaire adjointe chargée de l'aménagement du territoire. La campagne débute le 26 avril par une enquête en ligne auprès de la population. En répondant à un certain nombre de questions sur unpeuplussauvage.be, les gens peuvent tester leur jardin et obtenir des conseils sur la manière de le "naturaliser". Les participants ont une chance de gagner l'un des 1 000 bons de plantation d'une valeur de 25 euros. À partir du mois de juin, les citoyens peuvent désigner des endroits de leur commune qui mériteraient d'être plantés d'arbres, de fleurs ou d'être agrémentés d'un étang. À partir de septembre, tout le monde peut voter pour l'endroit à "naturaliser" et, quelques semaines plus tard, l'endroit préféré sera annoncé. "En fait, chaque habitant peut contribuer au projet visant à relier nos domaines naturels", explique Patrick Huvenne, directeur régional de l'Agence pour la nature et les forêts. "Si chacun d'entre nous peut rendre une partie de sa commune un peu plus sauvage, la forêt brabançonne s'en trouvera également renforcée. Un projet stratégique pour une approche supra-locale de l'espace La campagne "Un peu plus sauvage" fait partie du projet stratégique Horizon+. Elle vise à refléter le caractère naturel de la Forêt de Soignes dans les municipalités environnantes. À terme, les partenaires du projet souhaitent mettre en place un réseau d'espaces ouverts solide et cohérent dans la région. "Les citoyens eux-mêmes jouent un rôle de plus en plus important dans nos efforts conjoints visant à renforcer le caractère vert de cette belle région", déclare le gouverneur provincial Jan Spooren. "La sensibilisation et la création d'un large soutien sont des facteurs cruciaux, et l'approche participative de cette campagne y contribuera certainement. La province du Brabant flamand, en collaboration avec les municipalités, dirige les futurs développements spatiaux dans cette région. Des thèmes tels que le renforcement du noyau, la préservation des espaces ouverts et de la nature, l'emplacement des travaux d'infrastructure et l'adoucissement sont pris en considération à un niveau supra-local. "Un peu plus de verdure rend notre environnement plus attrayant, aide notre nature, fournit de l'ombre pendant les étés chauds et retient davantage l'humidité pendant les périodes pluvieuses. C'est pourquoi nous aménageons de plus en plus de verdure sur le domaine public, explique Bram Peters, échevin à Tervuren. "Avec notre plan d'action pour les arbres, nous allons veiller à ce qu'il y ait moins d'asphalte et plus d'arbres dans les rues", a déclaré Tim Vandenput, bourgmestre de Hoeilaart. "Dans notre commune aussi, nous voulons plus de verdure", ajoute Pierre Rolin, maire de Sint-Genesius-Rode. "Un peu plus sauvage, c'est mieux pour tout le monde. La faune et la flore de notre commune ne sont pas les seules à en bénéficier. Grâce à cette initiative, nos habitants peuvent eux aussi contribuer à l'amélioration de la biodiversité", conclut Inge Lenseclaes, bourgmestre d'Overijse. Aperçu des phases de la campagne : Avril-mai : test des jardins et concours Juin : nomination des endroits "un peu plus sauvages" et participation à des sessions sur la faune et la flore Septembre : commande de matériel de plantation et vote pour l'endroit préféré Automne : annonce des résultats  

actua

D'où vient l'expression "un peu plus sauvage" ?

24-04-2023

"Un peu plus sauvage"... Ce n'est pas un slogan pour un salon de coiffure. Non. C'est une campagne qui s'inscrit dans le cadre du projet stratégique Horizon+. Mais nous espérons qu'il deviendra le slogan de tous les amateurs de jardinage et des habitants des communes de Hoeilaart, Overijse, Rhode-Saint-Genèse et Tervuren. Ce projet vise à redonner aux communes environnantes le caractère naturel de la forêt de Soignes. Bientôt, vous pourrez vous aussi profiter de la richesse de la forêt de Soignes dans le centre du village ou même chez vous ! Cette campagne vise à créer un réseau d'espaces ouverts solide et cohérent dans la région. La province du Brabant flamand et les communes travaillent en étroite collaboration afin d'orienter les futurs développements spatiaux dans cette région. En effet, il ne suffit pas de concevoir le paysage au niveau communal. La coopération régionale revêt une grande importance. L'accent est mis sur les questions spatiales telles que la programmation du logement, la défragmentation de la nature, les travaux d'infrastructure, l'accès aux loisirs et le paysage de production. En collaboration avec les communes, la province du Brabant flamand veille à une politique spatiale différenciée. Les fonctions des différentes zones y sont bien définies. Par exemple, l'objectif est d'atteindre une efficacité maximale dans les noyaux, de préserver les zones vertes et de construire des bâtiments supplémentaires aux bons endroits, de préférence dans des zones déjà construites.